Rumeurs & rumorologie

par Pascal Froissart

Université de Paris VIII & CNRS


Résumé

La rumeur semble se prêter d’évidence au thème de la mondialisation, dans un sens géographique tout du moins : grâce aux réseaux électroniques qui strient la planète, on imagine volontiers une « rumeur mondialisée », sans substrat culturel, ni stratification sociale, ni enjeu. Mieux, le concept de "rumeur", appuyé sur celui de "masse", semble donner corps à l’ambiguïté d’une idéologie mondialiste qui fait des citoyens de tout pays une nouvelle masse indifférenciée (plus de libre arbitre chez les consommateurs, chez les acteurs politiques, chez les créateurs ! semble chanter le chœur). De nombreux exemples issus du monde des "rumorologues" donnent raison à cette thèse : les chaînes de lettre franchissent les frontières et les langues ; le marquage linguistique des pages Internet paraît évoluer de conserve, quelles que soient les langues, comme s’il existait une « actualité mondiale » ; une sorte de socle commun peut même être distingué à certaines rumeurs, anciennes ou nouvelles. En contrepoint néanmoins, que ce soit pour l’affaire des « rétrécisseurs de sexe » ou du « monstre mi-singe mi-homme », les exemples de rumeurs confinées à des aires culturelles malgré leur immense médiatisation viennent rappeler qu’il ne suffit pas de connaître une histoire pour la faire circuler, ni pour a fortiori y croire.

Abstract

The theme of the congress was something like "globalization and communication." Therefore the rumor seemed to be the perfect object to fit. I tried first to convince that, yes, the rumor ignores all boundaries: linguistic ones (chain letters are translated with celerity), national ones (no matter if the Quebec citizenship differs from the French one), etc. In a second movement, I have shown that, even if rumors are sometimes widely diffused (by media, in particular), they remain confined in some "thematic areas": "rumeur du chien" in West Africa, rumor of Sex Stealers in Africa, Monkey Man in India, etc. The result of this paper was in definitive that -- contrary to its predefinition -- rumor is not a media without boundary!

Source

Froissart, Pascal, 2004 : 589-599. Questionner l'internationalisation. Cultures, acteurs, organisations, machines. Paris : SFSIC, 734 pages.
>>> Texte en "pdf"... [472 Ko] pour consultation avec le logiciel gratuit Acrobat Reader
>>> Texte en "html"... [62 Ko] pour consultation avec un logiciel de navigation

Rumor, by Pascal Froissart (Sociology of Rumor, Psychology of Rumor, Epistemology of Rumor). La rumeur, par FROISSART, PASCAL (sociologie de la rumeur, psychologie de la rumeur, epistemologie de la rumeur)